Couts

En dollars US

  • Assurances Loyld’s of London (obligatoire) : Entre  330$ et 410$
  • Housing : 130$ (non remboursable)
  • Assessment fee & service de transport : 225$(non remboursable)
  • Laveuses et sécheuses communes payantes pour 3 complexes sur 4: Entre 1.50$ et 2.50$/ cycle.
  • Visa / SEVIS fees : 35$
  • Transport de l’aéroport aux complexes employés Disney : 25$ (navette spéciale)
  • Prévoir de l’argent comptant pour tipper le chauffeur (1$/sac ou baggage)

En dollars CAN

  • Billet d’avion aller-retour : environ 550$CAN (Relatif selon la compagnie aérienne, la date de départ, le forfait, la destination et l’endroit de départ)
  • 25$ par valise supplémentaire, selon la compagnie aérienne.
  • Certificat d’antécédent judiciaire (police) à fournir : Entre 60$ et 100$ (Dépend de votre comté)

Autres dépenses

  • Loyer hebdomadaire pour le logement : 103$ à 134$ US/semaine
  • Souliers et accessoires complémentaires au costume de travail: minimum 35$ US
  • Forfait cellulaire: entre 30$ et 80$ US/mois
  • Nouveau nametag (facultatif): 7$ US
  • Assurances médicales supplémentaires
  • Assurances automobile (selon votre situation)
  • Essence pour la voiture: 1000$ CAN
  • Billet d’avion: entre 450$ et 700$ CAN
  • etc.

Conclusion

  • Prévoir un montant de 1500$ CAN avant votre départ;
  • Prévoir un montant de 1000$ CAN pour les dépenses personnelles.

À noter : L’argent pour les dépenses personnelles est relatif à chaque individu.


FAQ

Est-ce qu’on fait beaucoup d’argent durant le programme?

Non, puisque le salaire de Floride est plus bas que celui du Canada, même en considérant le taux de change du dollar américain. Tout l’argent gagné sur place finit par être dépensé dans les loisirs, les sorties, l’épicerie, le loyer et les achats souvenirs. L’avantage du taux de change est visible seulement si on revient avec un bon montant à la fin de l’été, ce qui n’est jamais le cas. Même si on réussit à revenir avec un certain montant, ce n’est qu’une illusion, car la totalité des frais pré-programme, en plus du loyer et des sorties entre amis, démontre qu’on s’endette plus qu’on ne gagne d’argent.

On fait moins d’argent en travaillant à WDW qu’en travaillant tout l’été à temps plein au Canada. Pour ceux qui vivent chez leurs parents au Canada, la situation financière peut paraitre encore plus dépaysante, car il faut aussi considérer les frais du loyer et d’épicerie une fois à Orlando. On peut toutefois réussir à revenir avec un peu d’argent, mais seulement si on ne dépense pas beaucoup (marchandises et sorties). En même temps, considérez que c’est une expérience d’une vie, alors ne vous privez pas sur les dépenses juste pour revenir avec un peu d’argent. À quoi bon participer au programme si c’est pour rester enfermé chez soi tout l’été?

Disney money is like Monopoly money. You’ll never get rich with it.


Corédaction par Laurie K. Dallaire et Mathieu Szabó
©© CEP – Canadiens Francophones

Publicités